Né à Paris en 1983, Charles Chemin a été formé par Meg Harper (Merce Cunningham Co.), Robert Wilson et Philippe Chemin.

Il conçoit des spectacles entre théâtre, danse et arts visuels, avec des sujets où s'opère un frottement entre le réel et la fiction. Il crée deux faux solos en 2019, où l'interprète féminine est le sujet de la pièce, I hope à la Ménagerie de Verre à Paris et SALOME au Théâtre de l'Odéon à Bucarest. En 2017/18, il a créé 20 silences au Festival de Vicenza, pièce issue de recherches à la NASA, et Athens by night au Théâtre National de Craiova d'après deux pièces de Shakespeare, Timon d'Athènes et Le Songe d'une nuit d'été. Ses créations depuis 2008 incluent des productions à la Biennale Performa à New York, la Biennale de La Havane, le Festival Babel en Roumanie, le Festival de Bregenz, la Biennale d’Art Contemporain de Moscou.

Il signe les co-mises en scène des pièces de Robert Wilson, collaborant ensemble dans une vingtaine de pays. En 2018/19, il co-met en scène Mary said avec Isabelle Huppert et Jungle Book avec CocoRosie au Théâtre de la Ville, tourne Rhinoceros de Ionesco et Krapp's Last Tape de Beckett où il dirige Wilson seul en scène, et remonte le mythique I La Galigo en Indonésie. Il participe également à la direction artistique du Watermill Center, centre d'art fondé par Wilson à New York.

Charles Chemin a eu une longue carrière d’interprète avec Meg Harper, Robert Wilson, Philippe Chemin et de nombreux autres créateurs dans des lieux comme la Comédie-Française, Lincoln Center à New York, Festival d’Avignon, Festival d’Automne à Paris, Mmoma Moscou, Barbican Center à Londres et autres théâtres majeurs français et européens.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon